L’âme du Tilsit

La première mention des vaches Tilsiter rouge et verte remonte à 1980. Dès lors, elles seront de plus en plus souvent utilisées pour faire la promotion du Tilsit suisse et deviendront les ambassadrices de marque par excellence de notre fromage. Nous vous présentons Elsi et Hans Fuchs, qui ont insufflé vie aux vaches pour la première fois. Et nous nous sommes entretenus avec Marc Trauffer, qui a repris la fabrication des vaches Tilsiter en 2017.

Ce sont Elsi et Hans Fuchs, de Hofstetten près de Brienz, dans l’Oberland bernois, qui ont insufflé la vie aux vaches Tilsiter. Pendant plus de 20 ans, selon un minutieux procédé artisanal, le couple a fabriqué les fameuses vaches en bois à partir de pièces brutes présciées par leur voisin Albert Mäder. Depuis, elles font la joie des petits et parviennent même à attendrir les pince-sans-rire invétérés.

Le Tilsit est un pur produit de Suisse orientale, confectionné en accord avec la nature dans des fromageries de la vallée de la Töss, de la région du Toggenburg, du Gasterland et de Thurgovie. Les légendaires vaches en bois Tilsiter, pour leur part, proviennent de l’Oberland bernois, plus précisément de Brienz. Après la mort de Hans Fuchs, en (†2016), sa femme Elsi (†2018) prend sa retraite. Tilsiter a réussi à trouver un successeur de renom pour la fabrication des vaches en bois: Marc A. Trauffer, propriétaire de Trauffer Holzspielwaren AG.

Entreprise familiale de tradition

Trauffer Holzspielwaren AG est une entreprise familiale depuis 1938. Marc A. Trauffer travaille dans l’entreprise depuis 2001 et en a repris les rênes en 2008. Après s’être lancé dans le commerce des vaches en troisième génération, il est aujourd’hui connu comme «le seigneur des vaches». Sous sa direction, l’entreprise s’est transformée en un fabricant de jouets contemporain, qui répond aux normes de qualité suisses et européennes en matière de sécurité des jouets, très strictes, et a su s’adapter aux besoins d’un marché en constante mutation. Le petit-fils de l’inventeur a relevé un défi qui s’imposait depuis longtemps: positionner le nom Trauffer en tant que marque. Une marque synonyme de tradition et de suissitude. Il est fier de ce qu’ont accompli ses ancêtres. À l’instar des arbres dont sont faits les rêves d’enfants, la société, elle aussi, est censée croître lentement et de façon contrôlée.
Les vaches Trauffer traditionnelles ont un aspect quelque peu différent des vaches Tilsiter. Pour les Trauffer, il est toutefois clair que les vaches Tilsiter doivent rester reconnaissables d’emblée, notamment par leur peinture distinctive avec les taches rouges et vertes.
Les sculpteurs professionnels sur bois façonnent les animaux et les figurines avec un vrai amour du détail et la plus grande concentration. Fidèle à l’héritage et à l’idée originale de l’inventeur du jouet, chaque geste est un hommage à la tradition de la sculpture sur bois de Brienz.

Le grand-père pose la première pierre

Le grand-père de Marc A. Trauffer, Alfred Trauffer, apprend le métier de sculpteur sur bois entre 1927 et 1929. Son diplôme d’apprentissage porte la mention d’une profession aujourd’hui disparue: «Sculpteur d’ours». À partir de 1938, il développe et dessine des jouets pour enfants en bas âge, aux formes compréhensibles et concrètes. D’une beauté intemporelle et absolument uniques. Au fil du temps, le petit atelier de sculpture sur bois d’Alfred Trauffer s’est transformé en l’un des plus importants fabricants de jouets en Suisse. Au cours des 77 années passées, la fabrication a constamment évolué. Aujourd’hui, le travail de finition au couteau à sculpter est précédé par des processus mécanisés ultramodernes, sans pour autant compromettre l’esprit et l’idée d’Alfred Trauffer.

Chaque figurine est une pièce unique

«Depuis trois générations, les yeux brillants des enfants constituent notre principale motivation à améliorer la qualité et les spécificités de nos produits créés avec amour», souligne Marc A. Trauffer. Chaque vache Tilsiter est une pièce unique pouvant présenter des divergences, certes minimes, mais parfaitement voulues par rapport au catalogue. «Le bois est un matériau naturel pouvant changer d’aspect au fil du temps. Un nœud ou une petite fente témoignent d’une chose: il s’agit d’un produit véritablement naturel.»

Responsabilité pour les enfants

Marc A. Trauffer estime que la fabrication de jouets en bois pour enfants n’est pas simplement un commerce. Il s’agit avant tout d’assumer sa responsabilité à l’égard des enfants et de leur futur environnement. «Cette responsabilité n’a rien de contraignant à nos yeux, elle constitue l’essence de notre métier et fait partie intégrante de notre histoire familiale.»

Dans un monde qui tourne toujours plus vite, la société fabrique un produit en bois naturel, hors du temps. Si elle est parfaitement consciente que les jouets en plastique permettent d’obtenir une plus grande fidélité des détails et une production à moindre coût, une vache en bois donne lieu à de beaux contrastes à l’ère des jeux vidéos et des jouets clignotants à tout va. D’une grande valeur écologique, les produits sont fabriqués à partir de bois naturel provenant exclusivement de forêts suisses exploitées dans le respect du développement durable, estampillées du label de qualité FSC. Marc A. Trauffer: «Nos jouets expriment notre attachement à la tradition, à la qualité suisse, au travail manuel et au bois. Pour nous, l’amour de l’environnement, c’est une seconde... nature.»

Le fromage Tilsit et les vaches en bois évoluent ainsi en parfaite harmonie, en misant sur la tradition, la qualité suisse ainsi que sur l’artisanat.

Dans le prochain volet de notre série, vous découvrirez ce que Tilsiter et une championne olympique non officielle ont en commun.

Commentaires

Pas de commentaires

Écrire un commentaire

* Champs obligatoires